2 morts de trop !

Elle a la trentaine, un mari un peu plus jeune qu’elle et une petite fille. Elle est enceinte dans le dernier trimestre. Elle s’est présentée au centre de vaccination il y a déjà un moment. Elle était plus la à tout hasard, pour se renseigner. Un médecin ou un ami, on ne sera jamais, lui a déconseillé le vaccin. Pas sûr, les adjuvants, le mercure, tout ce qu’on a dit dans les médias…….. Elle discute, mais au final non ! Elle ne se fera pas vacciner, vraiment trop dangereux pour une simple grippe.

Quelque temps après, elle fera un syndrome grippal. Qui s’aggrave. Elle est évacuée sur l’hôpital le plus proche, mais son cas est trop sérieux, elle finira sur un grand hôpital régional. En réanimation. Pour une petite grippe.

Elle est morte rapidement. Son bébé aussi. À cause d’une petite grippe. Ou d’un rendez-vous de vaccination ratée. Ou de mauvais conseils de son médecin, de son entourage, de certains médias. Qui saura vraiment ?

Actuellement, tout le monde se mobilise pour Haïti. Solidarité bien naturelle après une catastrophe d’une telle ampleur. Mais que donnerait-on pour empêcher ce tremblement de terre ou pour le moins de le prévoir et de réagir en conséquence ? À temps.

C’est bien de cela qu’on parle avec la vaccination. Réagir AVANT. Sans attendre.

Les milliers de morts d’Haïti étaient-ils inévitables ? Je ne sais pas. Mais ces deux-là l’étaient ! Et personne ne rendra de compte à la famille. Ni certains médias, ni les diseurs de Bonaventure qui prédisaient le cahot post-vaccinal.

Ils laissent un mari traumatisé et une petite fille orpheline.

Les coupables ne risquent rien. Pire, ils s’en foutent !

Laisser un commentaire

elit. leo ante. Sed id risus. sit diam mi, dictum nunc