Radars feux rouges et SAMU : le bug

Petite surprise lors d’une sortie SAMU dans une métropole équipée de radars automatiques à certains feux rouges. Alors que les véhicules devant nous nous libéraient normalement la route afin de nous laisser avancer, nous voilà coincés à un feu rouge. Toutes sirènes hurlantes et gyrophares scintillants, rien à faire, personne ne bouge. Coincés!!

Interloqué, je demande à notre ambulancier ce qui se passe. Le mobile de cette rébellion collective tombe avec un petit sourire narquois au coin des levres : le radar feu rouge mis en place à cet endroit.
Depuis l’installation des radars automatiques de vitesse, la gestion des flashs des véhicules d’urgences ( pompiers, police, SAMU) a depuis longtemps été règlée. De même pour les flashs aux feu rouges.

Problèmes réglés pour les véhicules d’urgences mais pas pour les véhicules lambda qui bloquent le passage au feux rouges. Pour eux, ce sera amende et perte de point juste pour avoir été civiques et responsables. Ils n’avaient qu’à réfléchir avant !!!

Résultat : véhicules bloqués.

– Désolé madame mais l’infarctus de Monsieur passera après la récolte d’amendes.
– Mais ce n’est pas la saison !
– Pour le gouvernement, la cueillette c’est toute l’année.

De la à conseiller à tous de contester les amendes en évoquant le véhicule d’urgence qui se trouvait derrière, il n’y a qu’un pas que je ne franchirai pas…..

1 réflexion au sujet de “Radars feux rouges et SAMU : le bug”

  1. C’est effectivement bien triste.
    Comme disait un célèbre philosophe, je ne connais que deux choses qui soient infinies :
    l’univers et la bêtise humaine; quoique pour l’univers le doute subsiste !

    Répondre

Laisser un commentaire

efficitur. ante. dictum mi, justo Curabitur